• A nouvel an, nouvel accueil!

    Cela fait bientôt un an que nous avons commencé l’aventure de notre blog. C’était au départ « notre » blog, car ce sont mes amis qui m’ont encouragé à me jeter à l’eau. J’avais rêvé d’un blog où l’on puisse s’exprimer comme dans un chœur à plusieurs voix. Ce sera peut-être pour plus tard. C’est vrai qu’il faut du temps pour écrire, pour essayer de se laisser surprendre par la vie et pour noter et partager ensuite les résultats de cette surprise. Je n’y suis pas toujours arrivé, je remercie pour tous les conseils et les critiques que j’ai reçus : éviter d’être trop long, car les lecteurs d’un blog ne sont pas les lecteurs d’un roman ou d’une revue. Rester plus concret, car certains me trouvent un peu trop dans l’abstrait ou l’irréel. C’est difficile de satisfaire tout le monde. En même temps je sais que je dois rester moi-même, car c’est l’originalité de chacun qui fait aussi sa beauté.

    Je tiens tout de même à redire avec force que ce « moi-même » qui s’exprime au long de ces articles rapides, c’est bien moi-même, mais c’est aussi le fruit de tant de rencontres, de toute une vie d’échanges, d’amitié, d’amour, de surprises réciproques. Et si ce blog est bien mon blog, il restera toujours « notre » blog.

    Vous avez bien compris qu’un des slogans de ce blog est la réciprocité. Je suis de plus en plus persuadé que c’est la réciprocité qui sauvera l’humanité. Encore faut-il s’entendre sur ce que cela veut dire.

    Et c’est dans cette réciprocité que je voudrais vous faire une proposition, vous demander de faire connaître ce blog autour de vous, à des gens auxquels vous n’auriez pas pensé. Car on ne peut pas vivre la réciprocité tout seul. Vous-mêmes n’avez peut-être pas beaucoup de temps pour lire le blog, mais cela ne vous coûtera pas beaucoup d’en glisser deux mots à vos amis.

    Et vous avez sans doute remarqué que notre blog a déjà des archives, des tags (des mots-clés), un tas de sujets qui peuvent porter à réfléchir seul ou en groupe. Mon rêve, c’est qu’il puisse servir à des éducateurs, à des personnes en recherche, à des jeunes : avez-vous remarqué que personne n’a rien écrit encore dans la rubrique « Place aux jeunes » ? Ce n’est pas une raison pour la supprimer…

     

    En tous cas, et je le redis pour les nouveaux lecteurs, ce blog continue à être un pont entre ce Moyen Orient qui m’a tout donné et cet Occident d’où je viens et qui passe des moments si difficiles. C’est tout de même encourageant de voir que j’ai désormais des lecteurs de plus de 20 pays. Pas beaucoup pour chaque pays, mais la réciprocité n’a pas de frontières !


  • Commentaires

    1
    diden
    Mercredi 10 Février 2016 à 08:55

    merci Monsieur Roland et bon courage!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :