• Amour impossible?

    Je suis tombé il y a quelques jours sur une phrase d’Angélique Planchette qui m’a fait beaucoup réfléchir : « L’homme veut certitude et réciprocité, d’où sa difficulté à aimer »

    Oui, c’est évident, c’est tellement beau d’aimer et tellement difficile en même temps. Alors que faire ? Aimer moins intensément, aimer moins souvent pour éviter les problèmes ? Aimer quand on est vraiment sûr de l’autre, quand on a de véritables « certitudes » sur la suite de notre amour. Aimer seulement si l’autre nous a donné suffisamment de signes de « réciprocité » comme le dit notre phrase ? Tout cela ne vous semble-t-il pas un peu trop terre à terre ?

    Car l’amour a besoin de voler, de rêver, il ne peut pas continuellement rester collé à des calculs d’intérêt qui seront le plus souvent déçus, car ils décevront l’autre avant même de nous décevoir nous-mêmes. Il n’y a donc pas d’autre solution que de décoller, de sauter dans le vide, de s’habituer à cette impression de risque perpétuel, mais nous verrons bien vite ainsi l’amour grandir en nous avec une telle énergie, une telle force, que les petites difficultés rencontrées nous sembleront soudain bien peu de choses.

    Car c’est cela le secret de l’amour : ne jamais s’appuyer sur des certitudes extérieures qui n’existent pas, mais sur la force même de cet amour qui nous entraîne. Et c’est cela qui va provoquer la réciprocité. Parce que personne ne peut rester indifférent à un amour vrai, gratuit, désintéressé, entier, sans calcul, il donne trop envie de répondre de la même façon.

    Mais voilà, cette réponse de réciprocité n’arrivera jamais comme on l’attend, ni au moment où on l’attend. La vraie réciprocité ne sera jamais une « certitude » que je connais à l’avance, sinon la réponse de l’autre serait comme un jouet entre les mains de mes caprices, l’autre serait comme un robot qui obéit automatiquement à mes attentes.

     

    Non, la réciprocité sera toujours une surprise, parce que l’autre est différent de moi, il ne me répondra pas à ma façon, mais à sa façon, pas au moment que j’aurais voulu, mais quand lui le sentira bon. La réciprocité ne peut exister que dans la pleine liberté justement réciproque. La réciprocité est chaque fois une nouvelle invention que jamais je n’aurais pu prévoir. Et cette réciprocité fait beaucoup de bien, car c’est évident que se sentir aimé chaque fois d’un amour tout neuf, qui se renouvelle sans cesse, c’est certainement un baume sur le cœur qui va me pousser à dépasser moi-même chaque fois les limites de mon amour. Mais il faut accepter la règle du jeu qu’il n’y a dans l’amour aucune certitude, surtout liée au passé, car l’amour est à réinventer chaque jour et le cadeau qui a plu hier ne plaira pas forcément demain. La seule certitude de mon amour est cet amour lui-même dans lequel je me sens chaque jour un peu plus réalisé… Affaire à suivre…


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :