• Annoncer l'amour

    « Mais il faut d’abord que la Bonne nouvelle soit proclamée à toutes les nations. » (Mc 13,10)

    Cette phrase a vraiment quelque chose d’extraordinaire. Si on la prend dans son contexte, cela dépasse véritablement l’entendement. Jésus nous parle des pires catastrophes qui vont arriver. Une véritable apocalypse, une atmosphère de fin du monde. Ses disciples vont être persécutés, livrés aux tribunaux. Mais ils doivent faire comme si de rien n’était. Avant même de se préoccuper de leur propre sort, ils n’ont à avoir qu’un souci en tête : « d’abord » proclamer la « Bonne nouvelle ».

    On oublie souvent que le mot Evangile veut dire justement « bonne nouvelle ». Si nous voulons suivre le Christ, voilà qu’il nous dit tout simplement que nous n’avons qu’une seule chose à faire : annoncer le paradis qui vient et qui est déjà parmi nous sur cette terre. Mais il s’agit de le proclamer sans peur, sans réserve, avec la conviction de quelqu’un qui a vu et qui ne peut plus se taire. Et surtout proclamer cette « bonne nouvelle » à chacun, à tout le monde, à « toutes les nations », sans distinction. Car Dieu ne fait pas de distinction. Il aime tous les hommes, c’est lui qui nous a donné la vie.

    C’est comme s’il nous disait : je sais que votre vie est bien difficile, que le monde est souvent contre vous, mais n’ayez pas peur, pensez simplement à faire ma part parmi les hommes et moi je serai tout de suite à vos côtés pour vous guider, vous protéger. Pensez à moi et moi je pense à vous ! Quelle alliance incroyable ! Nous voilà les associés de Dieu, comme si nous étions sur le même pied d’égalité. Mais comment imaginer un amour plus grand ?

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :