• Avant-goût de béatitudes

    Notre long voyage au cœur de l’Evangile de Marc, vient de se terminer. Cela a été pour moi une expérience étonnante et j’espère qu’il en a été de même pour chacun des lecteurs. Avant de nous lancer maintenant dans la lecture de l’Evangile de Matthieu, juste quelques petites réflexions pour nous ouvrir vraiment l’envie d’entreprendre ce nouveau cheminement.

    Je vous rappelle seulement que ces humbles articles n’ont aucune prétention scientifique ou exégétique. On ne peut pas approfondir en quelques lignes de l’article d’un blog un océan de sagesse et de lumière. Nous allons simplement continuer à partager quelques perles sur la route de chaque chapitre, non pas comme un enseignement, mais comme une provocation, un stimulant pour que chaque lecteur ou groupe de lecteurs poursuive à son tour sa propre recherche. Car la Parole de Dieu a un message pour chacun de nous, qui peut être parfois tellement différent selon la personnalité unique que nous avons, selon les circonstances que nous vivons au jour le jour. Ce sont ces perles et ces clés que nous voudrions mettre en commun, comme une immense symphonie qui nous fasse vibrer au son d’une musique de paradis, même si nous sommes encore sur cette terre.

    Nous nous arrêterons de nouveau à chaque pas pour écouter, contempler, nous laisser pénétrer par le souffle de l’esprit qui a chaque jour de nouvelles surprises à nous apporter. Nous écouterons en particulier les « verbes » de chaque phrase, qui ont tellement à nous dire, à l’image du « Verbe » de Dieu. Et nous avancerons, comme chez Marc, avec cette « vision des quatre verbes » (être, accueillir, donner ou se donner, et refuser) qui nous a illuminés sur notre chemin jusqu’ici.

     

    Matthieu sera bien plus long que Marc, il sera proche de lui, mais il nous apportera tellement de nouveautés, depuis les béatitudes, jusqu’à tout le sermon sur la montagne, de nouvelles paraboles, la constitution de la communauté des disciples unis au nom de Jésus, et l’examen final (« J’avais faim et vous m’avez donné à manger »). Mais retenons notre souffle, car le départ est imminent !


  • Commentaires

    1
    Hayat Fallah
    Mercredi 17 Janvier à 10:43
    YESSS ! YALLA ...!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :