• Avec les yeux de l'autre

    Il y a quelques temps, j’ai été très touché par l’intervention du Père Fadi Daou, cofondateur de l’association Adyan pour le dialogue interreligieux, lors d’un colloque sur Charles de Foucauld. Le Père Fadi nous a parlé en particulier du « mystère de la visitation » en nous montrant comment le salut d’Elisabeth à Marie, tellement surprenant et inattendu a, en fait, « libéré » en Marie le « Magnificat ». Elisabeth, en quelque sorte de l’extérieur, elle qui ne pouvait pas comprendre véritablement ce qui se passait en Marie, l’a tellement impressionnée et encouragée par son salut chaleureux (« Je te salue, Marie… ») qu’elle a tout à coup fait comprendre à Marie la grandeur immense de ce qui était en train de se passer en son sein. Et c’est à ce moment-là qu’elle a entonné cet hymne de louange et de remerciement qui est le passage le plus beau et le plus long de tout ce qui a trait à Marie dans l’Evangile.

    On pouvait deviner par là aussi, dans son enthousiasme, toute l’expérience exceptionnelle que le Père Fadi est en train de vivre dans cette communion, pas toujours évidente au départ, qu’il a commencé à bâtir depuis quelques années avec des amis musulmans. C’est qu’évidemment l’amour et le respect de l’autre, différent mais ouvert, est un des moyens les plus extraordinaires pour découvrir finalement qui nous sommes nous-mêmes, avec un regard à la fois amical et extérieur que, tout seuls, nous n’aurions jamais réussi à avoir.

    L’autre qui nous rencontre, qui nous découvre et nous estime, voit en nous des merveilles que, tout seuls, nous n’aurions jamais pu imaginer. Et lorsque cela se passe dans la réciprocité, c’est le début d’une des aventures humaines les plus enrichissantes. C’est exactement l’expérience que j’ai faite et que j’essaye de transmettre par ce blog de « L’Orient La Nuit ». Si je n’étais pas venu au Liban et au Moyen Orient, je n’aurais jamais découvert les valeurs de relation humaine que vivent depuis toujours ces peuples si mal connus qui bordent l’autre rive de la Méditerranée, mais en même temps je ne me serais jamais découvert moi-même comme j’ai eu finalement la joie de le faire depuis un certain nombre d’années.

    Il y a dans mon identité culturelle française, européenne et occidentale quelque chose qui me gêne énormément, la conscience d’un énorme gâchis qui est en train de s’accomplir au niveau politique, social, de civilisation. Et pourtant mon identité est aussi pleine de valeurs (à redécouvrir et à laver de toutes les poussières accumulées, mais réelles) que j’ai redécouvertes en moi et autour de moi grâce au regard bienveillant de tous ces nouveaux amis qui m’ont aidé et m’aident jusqu’à aujourd’hui à être un peu plus moi-même, dans la même dynamique où moi aussi je peux essayer de les aider à être eux-mêmes dans la réciprocité. Car un des plus grands problèmes du Liban et du Moyen Orient, c’est que tous ces peuples, maltraités et opprimés, finissent par ne plus voir la beauté de leur humanité, ensevelie sous des tonnes de problèmes et d’injustices de toutes sortes qui ne les laissent plus respirer.

    Et c’est là sans doute qu’est l’avenir de l’humanité, dans la relation réciproque de personnes différentes mais attentives aux valeurs de l’autre et qui aident cet autre à redevenir lui-même et à sortir de ses doutes, de ses angoisses et de son découragement. Combien notre monde se sentira mieux lorsqu’on découvrira que l’autre différent, musulman, athée, chinois ou africain, au lieu d’être une menace pour mon existence, est en fait celui qui, un jour ou l’autre, va m’aider à sortir de moi et de mes problèmes et à devenir réellement moi-même. Rêve utopique ? Chacun a le droit de le penser, mais nous avons aussi le droit de témoigner au monde que ce rêve peut devenir une réalité, ou plutôt qu’il est déjà une réalité. Et si cette réalité est valable et possible pour quelques-uns, pourquoi ne le serait-elle pas pour tout le monde ?

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Hayat
    Mercredi 20 Avril 2016 à 08:36
    Encore une fois tout s'accomplit dans la réciprocité parfois si difficile ...Pour une ouverture à sens unique il faut bcp de détermination !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :