• Chance ou commandement?

    « Voici le premier des commandements : ‘Ecoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force.’ Voici le second : ‘Tu aimeras ton prochain comme toi-même.’ Il n’y a pas de commandements plus grands que ceux-là. » (Mc 12,29-31)

    Je ne sais pas si vous avez l’impression comme moi que nous avons là le secret de la vie, tout simplement, en quelques mots. On pourrait écrire des livres là-dessus. Je me contenterai pour aujourd’hui de souligner deux points lumineux de la sagesse de Jésus.

    D’abord le « comme toi-même ». C’est qu’avant d’aimer les autres nous avons reçu l’amour, sinon comment apprendre à aimer ? Nous avons été heureux de découvrir cet amour qui nous était donné gratuitement et peu à peu nous avons appris à y répondre. Mais tout est parti de là : savoir se laisser aimer pour déverser ensuite cet amour sur les autres.

    Le problème c’est qu’il n’est pas toujours facile d’aimer les autres en retour, surtout quand on ne sent plus cet amour réciproque qui va et qui vient. C’est sans doute pour cela que Jésus, en grand pédagogue, comme tout l’Ancien Testament, nous parle de « commandement. »

    Mais c’est bien là pour se mettre au niveau de notre faiblesse et de notre petitesse. Car nous allons découvrir un jour que l’amour est au fond beaucoup plus une chance qu’un commandement, la plus grande chance qui pouvait nous arriver, car nous croyons aimer de tout notre cœur et de toutes nos forces, mais c’est alors l’amour de Dieu qui nous pousse, qui nous pénètre et nous anime… et le cycle recommence sans fin : puiser à la source de l’amour pour être capables, avec ce Dieu en nous et parmi nous qui déborde, d’élargir notre cœur aux dimensions de toute l’humanité. Ne plus jamais nous arrêter d’aimer, car c’est pour cela que nous avons finalement été créés, à l’image d’un Dieu qui ne sait pas faire autre chose que de donner sa vie pour ceux qu’il aime, comme le font déjà à l’intérieur de lui-même les trois Personnes de la Trinité , et pour nous et toute la création, tout l’univers.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :