• Crime contre l'humanité

    Je reviens sur le soi-disant « plan de paix » de Mr Trump. Mais je vais parler aujourd’hui plus clairement et plus directement, puisqu’un de mes amis, à la lecture de mon précédent article « Vous êtes un homme, Mr Trump », a compris apparemment de travers ce que je voulais dire…

    Quand la maison brûle, il faut intervenir au plus vite et ne pas perdre son temps à s’enfermer dans des malentendus. Une chose est claire : on est en train de refuser à un peuple, le peuple palestinien, son identité et sa dignité. Et, pire encore, on essaye d’acheter cette identité et cette dignité à coups de milliards : le comble de l’humiliation pour une personne humaine digne de ce nom.

    Je ne m’arrête pas sur ce que je disais à Mr Trump qui, de toute façon, ne lira pas mon article. Mais mon cri du cœur a un autre but, tellement plus urgent. La responsabilité de tout ce scandale retombe et retombera dans l’avenir sur ceux qui ont conscience du problème et qui ne font rien. Mr Trump est peut-être bien moins coupable que nous si sa conscience est anesthésiée. Mais nous, et je parle ici à mes frères européens et occidentaux, nous qui pensons encore avoir une conscience, que faisons-nous ? Sommes-nous en train de devenir ses complices ?

    Nous ne voyons pas que nous sommes en train de tuer un peuple dans son âme et que nous laissons faire sans rien dire ? Nous ne voyons pas que tout cela est un nouveau crime contre l’humanité ? Nous ne voyons pas que la haine va encore augmenter au Moyen Orient de cette façon avec des conséquences qui risquent d’échapper à tout contrôle ? Ne voyons-nous pas que le peuple que Mr Trump croit aider de cette manière va définitivement se faire haïr des pays qui l’entourent et qu’on pousse ainsi le Moyen Orient à un suicide collectif ? Ne voyons-nous pas que nous sommes entourés de tel mensonges qu’on n’arrive plus à distinguer le faux du vrai ? Quand Mr Erdogan lui-même se met à défendre le peuple palestinien alors qu’il traite le peuple kurde avec la même inhumanité ?

    Mais où sont passés les Gandhi, Nelson Mandela, Dalaï Lama… ? Si nous n’intervenons pas maintenant, l’humanité se relèvera toujours, mais avec tellement de souffrances qu’on aurait pu éviter et de nouvelles blessures à cicatriser. On a laissé faire la même chose au peuple arménien il y a une centaine d’années et les survivants de ce peuple merveilleux sont là pour nous dire que l’âme d’un peuple ne meurt jamais et qu’il sera toujours présent pour croire en l’avenir de l’humanité, malgré ce que les autres ont fait de lui. Mais quand on peut encore éviter de telles catastrophes, pourquoi ne le fait-on pas ?


  • Commentaires

    1
    JPR
    Lundi 3 Février à 12:07

    "où sont passés les Gandhi, Nelson Mandela, Dalaï Lama… ?"

    Oui, c'est bien la question. Comme on a toujours les dirigeants que l'on mérite, la culture mondiale

    ambiante produit plutôt des Trump que des Gandhi ou des De Gaulle. C'est donc à analyser cette

    "culture" et les raisons - mondiales - de son inertie qu'il faut s'attacher pour pouvoir agir à bon escient.

    Cela n'est pas simple mais pas totalement insurmontable. En fait il me semble que personne n'a

    vraiment tiré les leçons de la crise de 2008. Elle joue un peu le même rôle dans notre histoire

    commune que la crise de 1929 jadis.

    2
    hayat fallah
    Lundi 10 Février à 13:10
    Merci Roland !C'est certainement un crime "limité" à un espace, un peuple, mais un véritable crime contre l'"Humanité" et... Je préfère ne pas penser aux conséquences...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :