• Désir fou d'indépendance?

    Ce n’est pas la première fois que je reviens sur ce sujet. Ces jours-ci, la moitié des nouvelles internationales sont focalisées sur ces nouvelles velléités d’indépendance qui vont de la Catalogne en Espagne, aux Kurdes de l’Irak ou ailleurs, aux Ecossais de Grande Bretagne, aux Camerounais de langue anglaise, au Biafra, et sans doute j’en oublie.

    De quoi faire réfléchir vraiment ! A une époque où beaucoup de nations essayent de s’unir pour se sentir plus fortes ou en sécurité, voilà que des morceaux de nations, qui sont aussi des peuples avec leur identité propre, semblent aller au contraire dans le sens de la division. Comme l’Angleterre qui vient de sortir de l’Europe.

    Mais où va l’humanité ?  Vers l’unité ou vers la division ? Vers l’harmonie ou vers la confusion ? Il est évident que le progrès de l’homme sera réel quand les peuples seront plus unis et finiront ainsi de faire la guerre entre eux. Mais il s’agit que ce soit une vraie unité. Or, malheureusement, les modèles d’unité que nous avons connus jusqu’à présent sont souvent des relations injustes où le plus fort finit pas dominer le plus faible, où les minorités ne se sentent pas acceptées dans leur identité et respectées. Et il est bien normal que tous ces peuples bafoués et maltraités, ou pour le moins relégués à un niveau inférieur, essayent de se sortir de cette situation injuste et recherchent alors une nouvelle indépendance.

     

    Le problème c’est que l’indépendance ne pourra jamais être un but ou un idéal. L’indépendance ne peut être qu’un passage qui prépare une nouvelle harmonie ou un nouvel équilibre dans les relations. Mais l’avenir de l’humanité sera toujours l’interdépendance et non pas l’indépendance. Car nous sommes tous désormais tellement dépendants les uns des autres que la blessure d’un seul peuple du monde finit par rejaillir au moins sur ses voisins et à la longue sur toute l’humanité. Nous devrions apprendre à voir toujours un peu plus loin que notre nez. Etre capables de mettre en valeur les autres lorsqu’on détient le pouvoir et être capables de faire amitié, sincère et concrète avec tous les autres peuples du monde, au risque sinon d’aller toujours de mal en pis, si chacun cherche son indépendance et s’y arrête comme si c’était un but en soi !


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Hayat Fallah
    Mercredi 4 Octobre à 10:07
    Il faudrait peut-être faire la différence entre l'indépendance et la séparation ...Comme tu le dis si bien , l'indépendance est une étape , un passage parfois nécessaire pour aller vers une nouvelle harmonie....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :