• "Ici"

    « Or, je vous le dis : il y a ici plus grand que le Temple. » « Mais si c’est par l’Esprit de Dieu que moi j’expulse les démons, c’est donc que le règne de Dieu est survenu pour vous. » « … et il y a ici bien plus que Jonas. » « … et il y a ici bien plus que Salomon. » (Mt 12, 6.28.41.42)

    « Ici », « ici », « ici » : comme elle est étonnante cette insistance de Jésus sur ce petit mot apparemment tellement insignifiant et qui va être tout d’un coup le centre de notre attention ! « Ici », cela veut bien dire « ici », en cet endroit précis, devant nous et pas ailleurs. « Ici », cela veut dire que tout le reste est devenu secondaire. Le Temple de Salomon, le roi Salomon lui-même et tous les prophètes comme Jonas, ce qu’il y avait jusqu’ici de plus prestigieux, de plus important, de plus riche, de plus puissant au monde, va entrer dans l’ombre. Car « le règne de Dieu est survenu » pour nous. Toute l’histoire du monde va désormais prendre une autre direction, un autre sens physique, mais aussi spirituel.

    Il y a là tout simplement le secret de la vie. L’homme peut courir de sa naissance à sa mort à la recherche d’un but à atteindre, d’un bonheur à réaliser, d’un projet à construire. Il peut s’occuper du matin au soir dans des travaux et des activités les plus variées. Il peut rencontrer des gens et se lier à eux, s’attacher ou se détacher, s’entendre ou se disputer. La vie peut être belle ou difficile, voire même terriblement pénible. Et l’on peut dans tout cela passer à côté de l’essentiel, parce qu’on n’a pas pris la peine de s’arrêter « ici » et de contempler enfin le secret qui va donner un sens au tourbillon dans lequel nous étions perdus jusque-là.

    Jésus est venu parmi nous pour nous faire entrer avec lui dans le paradis de sa relation avec le Père et avec l’Esprit. Mais il ne peut pas et ne veut pas s’imposer contre notre volonté et notre liberté. Il nous donne tout de même les éléments pour comprendre et son message est tellement clair si on sait l’écouter. Toute notre vie peut se passer dans la confusion la plus totale alors que la clé pour ouvrir la porte du trésor est « ici » devant nous, près de nous, et même en nous, si nous sommes un peu attentifs. Quand on a commencé à comprendre enfin ce qui se passe, il ne nous reste plus qu’à « le » chercher du matin au soir, pour nous et pour les autres. Car cet « ici » n’est pas seulement un cadeau que Dieu donne à chacun personnellement pour le combler de bonheur, mais cet « ici » se trouve dans la relation même entre les personnes qui s’aiment, comme au paradis l’ « ici » de Dieu est la relation de réciprocité qui brûle de toute éternité entre les trois Personnes de la Trinité. La vie devient alors comme un immense jeu d’amour sans fin, avec ses moments de joie et ses épreuves. Mais « il est ici » dans la joie et les épreuves, « il est ici » dans la prière et l’action, dans la recherche ou la solution, dans la fatigue et le repos, dans la peine et la récompense, dans la croix et la résurrection. Il est toujours « ici » qui nous aime et voudrait tellement que nous n’allions plus chercher ailleurs autre chose qui ne pourra plus jamais nous combler…

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :