• L'amour ne revient jamais en arrière

    Peut-être encore une de mes provocations ? Je vais essayer de m’expliquer. Cela fait longtemps que j’ai commencé à faire cette expérience que l’amour ne peut jamais revenir en arrière.

    Vous allez me dire que toute la vie est faite de ces conflits ou de ces blessures dus à l’amour qui s’est arrêté quelque part en route et qui a disparu après avoir fait de fausses promesses.

    Eh bien, ce n’est pas vrai, ce n’est pas l’amour qui s’est arrêté, c’est l’homme qui a fui, qui n’a pas donné suite à ses promesses, c’est chacun de nous dans notre faiblesse et dans notre inconstance qui sommes capables de trahir à chaque instant notre amour.

    Mais l’amour, le vrai amour, ne sait pas faire autre chose que de se donner, de donner la vie qu’il porte en lui pour toujours. Alors, quand on commence à comprendre au moins un peu cette immense vérité, on regarde l’amour autrement. C’est vrai que l’amour restera toujours un jeu magique, une fête, une aventure magnifique, mais combien de fois n’avons-nous pas vu cette fête ou cette magie se transformer en cauchemar qui détruit tout sur son passage ?

    C’est que le vrai amour est en fait une réalité si belle, mais en même temps tellement sérieuse qu’on ne peut pas jouer n’importe comment avec elle.

    L’amour qui commence à se donner, sait dès le départ qu’il ne pourra plus changer. L’amour ne se donne pas à n’importe qui, n’importe quand et n’importe comment, mais quand il le fait, il poursuit sa route jusqu’au bout, quelles qu’en soient les conséquences. Et je vais prendre ici quelques exemples bien concrets pour me faire comprendre.

    Si j’ai décidé de dire bonjour avec le sourire à une personne que je connais à peine mais que je rencontre souvent en allant au travail, je ne pourrai plus le lendemain faire comme si cette personne n’existait plus pour moi. Ça y est, c’est fini, je me suis engagé avec elle, au moins pour un bonjour.

    Si je serre la main à quelqu’un pour la première fois, je le la lui serrerai désormais chaque fois que l’occasion s’en présentera, sinon ce serait lui faire du mal. Si je donne amicalement une tape sur l’épaule à un collègue ou à une collègue, je devrai aussi recommencer quand les mêmes circonstances se représenteront.

    Car la voie de l’amour est une porte qui s’ouvre sur l’infini, sur un chemin qui commence aujourd’hui mais dont on ne connaîtra la fin qu’au dernier jour, car ce chemin est l’aventure passionnante de la vie et de toutes ses relations.

    Je ne parle pas ici des problèmes pratiques qui font que quelqu’un part en voyage, qu’on ne se retrouve plus toujours avec les mêmes personnes, que le temps et les activités changent : cela ce sont les conditionnements de la vie qui peuvent déranger l’expression de notre amour, c’est bien normal. Non, je veux parler de la qualité de l’amour que chacun porte en lui pour tout le reste de l’humanité et qui peut non seulement rester intact dans notre cœur, mais grandir sans cesse au fil du temps. (à suivre…)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :