• Le bien au fond de soi-même

    On me demande d’expliquer pourquoi je suis aussi positif dans ce blog. Je suis peut-être trop naïf, trop dans les nuages. Et pourtant ceux qui me connaissent savent bien que j’ai à la base un tempérament pessimiste et angoissé. Mais cela ne veut rien dire. L’optimisme n’est pas seulement un trait de la nature dont nous avons hérité peut-être de nos parents et que nous avons la chance de posséder.

    Non, l’optimisme est surtout une conquête, un choix de vie, une décision qu’à un moment donné on peut prendre ou ne pas prendre pour donner un sens à tout ce qui nous arrive. Mais je crois que l’optimisme est surtout une découverte qu’on fait par étapes à certains moments importants de la vie, où l’on décide d’aller au bout de soi-même (comme le dit cette rubrique) ou au fond de soi-même, ce qui est finalement la même chose.

    Et quelle n’est pas notre surprise, au bout ou au fond de soi, de découvrir une énergie inconnue, une force positive capable d’affronter n’importe quel défi, une bonté universelle capable de compatir avec tout homme, indépendamment de son origine ou de sa situation.

    Je respecte ceux qui ont une autre expérience et je crois qu’il ne s’agit pas ici de discuter, comme on discute sur une question scientifique ou même philosophique. Je voudrais simplement dans ce blog partager avec tout le monde la joie d’avoir trouvé une clé de lecture qui rend la vie plus belle. Mon lecteur n’est évidemment pas obligé d’utiliser la même clé. S’il en trouve de meilleures ou de plus adaptées à sa personnalité, c’est tant mieux. Mais en fait c’est par le partage, la rencontre continuelle avec les expériences enrichissantes des autres qu’on se forme peu à peu un chemin personnel qui nous comble.

    Voyez-vous, je crois qu’une grande découverte que l’on fait au fond de soi-même, c’est le jour où on arrête de comparer le négatif au positif. Le jour où on n’essaye plus de faire des statistiques avec ce qui va et ce qui ne va pas dans le monde et dans notre vie.

    Il est inutile de se disputer en comptant les malheurs de l’humanité et en voulant décider si ces malheurs sont plus nombreux ou moins nombreux que les bonheurs. Tout cela est un faux problème.

    J’en ai un peu assez d’entendre dire, lorsque je découvre une nouvelle réalité qui me donne de la joie, quelqu’un qui voudrait m’attrister en me reprochant de ne pas voir tout ce qui va mal autour de moi, dans mon pays ou dans le monde entier. Je le sais que le monde est malade. Je suis d’ailleurs bien placé pour le savoir, après 45 ans de vie vécue au Moyen Orient, avec les guerres, le terrorisme, les injustices de toutes sortes. Mais qu’est-ce que cela prouve ? Que la vie ne vaut pas la peine d’être vécue ? Libre à chacun d’en arriver à cette conclusion.

    Moi, j’ai décidé un jour dans ma vie, que là où tout va mal, c’est justement là que je peux et que je dois être le plus positif, que je peux et que je dois chercher au fond de moi et de mes compagnons de voyage des énergies cachées qui nous redonneront du courage.

    Et ne voyez-vous pas qu’un paysage est encore plus beau lorsqu’il a été lavé par un bel orage, qu’un arc en ciel est toujours émouvant au cœur d’une averse, que la lueur du soleil fait toujours plaisir à la fin d’un tunnel ?

     

     

    Si vous aimez faire des recherches dans les archives du blog, essayez « debout » et vous tomberez sur l’article « Toujours debout », essayez « caché » et vous tomberez sur l’article « Le bien caché » ou essayez « arak » et vous trouverez « La parabole de l’arak », dites-moi sincèrement ce que vous en pensez et nous pourrons continuer notre échange…   


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Hayat
    Vendredi 29 Janvier 2016 à 11:50
    La parabole de l'arak m'a conquise et je suis d'accord avec cet optimisme et je comprends ceux qui n'arrivent pas à faire ce choix de voir au delà des faits ,à anticiper la lumière au bout du tunnel...quand j'en rencontre je me dis :ils sont peut-être là pour tempérer mon enthousiasme .....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :