• Les limites de l'intelligence

    Il est intéressant de voir combien les plus grands génies de l’humanité, comme Voltaire qui est toujours évoqué comme un des grands phares du siècle des Lumières, ont finalement des vues bien courtes sur un grand nombre de sujets, car l’intelligence ne suffit pas à faire un homme complet.

    Voyez plutôt cette phrase qui circule sur les réseaux sociaux : « Le doute est un état mental désagréable, mais la certitude est ridicule. » Voltaire s’est battu de toutes ses forces contre l’obscurantisme des rois, des riches et des puissants, il a préparé la révolution de la liberté, de l’égalité et de la fraternité qui a apporté un peu plus de justice dans notre monde déséquilibré. Il a bien raison de s’élever contre la certitude égoïste des puissants qui pensent toujours être les plus forts et qui finissent un jour par tomber de haut, car leur certitude était basée sur du sable et non sur du roc.

    Mais de là à dire que toute certitude est ridicule… Il manque à notre ami Voltaire la dimension de l’amour altruiste. Cet amour qui est sûr qu’il y a toujours une porte pour aider les opprimés à sortir de leur tunnel, qui est sûr que l’espoir ne mourra jamais. Car l’espoir de l’amour n’est pas basé sur les vanités de ce monde, mais sur le principe qu’aucune arme ne peut empêcher un homme d’aimer son frère. Ceux qui se basent sur la puissance, l’argent ou les armes ont une certitude ridicule, car un jour ou l’autre, ils peuvent trouver d’autres puissances encore plus fortes que les leurs.

    Mais celui qui donne sa vie pour les autres, comme Gandhi ou Mère Teresa, se bat avec des armes d’une toute autre dimension et son combat continue pour toujours, même après sa mort. Et sa certitude est une lumière pour l’humanité. C’est cela l’intelligence véritable, la seule qui puisse encore nous faire respirer et espérer. Nous sommes à une époque où la plupart des leaders de ce monde semblent avoir perdu la boussole du bon sens et de la conscience éclairée qui ont tout de même aidé l’homme à progresser au cours des siècles. Il est urgent, plus que jamais, de nous aider à découvrir les vraies lumières de notre siècle. Elles sont là, tellement cachées parfois au milieu de la confusion des fausses lumières, que l’humanité s’y perd, mais elles sont bien là. Chacun d’entre nous en connaît. Alors ne perdons pas de temps. Aidons-nous à les découvrir et à les faire découvrir autour de nous : ce ne sera certainement pas une certitude ridicule !


  • Commentaires

    1
    jpr
    Vendredi 13 Août à 06:54

    La citation exacte est : "Le doute n'est pas une situation agréable mais la certitude est absurde". Et je ne vois pas du tout en quoi

    ton développement contredit Voltaire. La foi est un doute surmonté, pas une certitude. Sinon ça n'est plus la foi mais une idéologie,

    avec tout ce que le mot a de péjoratif !:

    Amitiés

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :