• Les mathématiques du paradis

    Je suis souvent gêné par une question qu’on me pose à longueur d’année, surtout ces derniers temps où j’ai encore changé plusieurs fois de pays, entre la Jordanie, la France et le Liban… : « Mais au fond, quel est le pays que tu aimes le plus, celui où tu te sens le mieux, le plus à l’aise ? » Et l’on dirait parfois que cet interlocuteur essaye de me faire dire qu’il y a des gens ou des peuples que j’aime moins que d’autres, et cela est pour moi une véritable torture, car ce n’est absolument pas vrai.

    Parfois j’essaye de répondre maladroitement : « Mais si vous demandez à une maman lequel de ses enfants elle préfère, quelle sera sa réponse ? » Alors en général on me dit : « Qu’elle les aime tous pareil ! » Et je proteste encore, car je suis sûr qu’une maman ne peut pas aimer tous ses enfants de la même manière. L’amour n’est pas du mauvais communisme. L’amour véritable est toujours unique pour chacun.

    Et c’est là que je me mets à parler des « mathématiques du paradis ». Je ne sais pas si c’est moi qui ai inventé cette histoire, mais cela me semble tellement évident. Sur cette terre lorsque quelqu’un est plus grand que l’autre, ça veut dire que l’autre est plus petit, et si j’aime cet ami ou ce peuple plus que l’autre, ça voudrait dire que j’aime l’autre un peu moins. Et ce serait bien malheureux. Et c’est là qu’intervient pour moi la logique du paradis : je suis sûr qu’au paradis on pourra aimer chacun plus que les autres et cela ne voudra pas dire qu’on aime moins les autres.

    Comment cela ? D’abord parce qu’on aime chacun dans l’instant présent, quand on se trouve avec lui, ou qu’on pense à lui, ou qu’on fait quelque chose pour lui. Et on le fait alors de tout son cœur, sinon ce ne serait pas de l’amour. Et en cet instant on aime vraiment chacun comme si c’était la personne qu’on aime le plus au monde. Est-ce que cela enlève à l’amour que l’on a pour les autres ? Est-ce que les autres vont maintenant être jaloux s’ils me voient aimer « les autres » d’un amour si intense ? Est-ce que les Libanais vont être jaloux s’ils me voient aimer les Jordaniens ou les Syriens ou les Egyptiens ou les Irakiens ? Ce serait bien triste.

    La vérité, c’est que l’amour est à la fois universel et unique. En chaque frère ou sœur que je rencontre j’aime toute l’humanité, je laisse mon cœur s’élargir chaque fois un peu plus, respirer, s’enrichir, recevoir en donnant, et en même temps je sens et je sais que je ne peux jamais aimer personne de la même façon que les autres, car chacun a ses caractéristiques irremplaçables, chacun a ses attentes, ses sentiments, ses attentions, ses passions qu’on ne trouve qu’en lui.

    Lorsque j’aime un ami ou un peuple, je les aime donc d’une manière unique, mais en même temps je les aime d’un amour qui a aussi grandi avec les autres. Lorsque je suis revenu au Liban après 5 ans en Jordanie, je suis revenu changé, mes amis libanais s’en sont bien aperçus. J’avais certainement beaucoup plus les Jordaniens dans mon cœur. Mais c’est de cet amour plus fort que j’aime maintenant les Libanais et que je les aime encore plus qu’avant. Et quand je retrouverai les Jordaniens ce sera de nouveau un petit ciel à part.

    C’est cela les mathématiques et la logique du paradis. Ne jamais limiter notre amour pour qui que ce soit, car ce serait trahir tous ceux qu’on aime. Mais ce qui est le plus beau, c’est que ce paradis existe déjà sur terre et il dépend de chacun de nous. La mentalité « terre à terre » qui continue à faire des comparaisons pour diviser, envier, se méfier, chercher les mauvaises intentions de l’autre, nous guette à chaque pas. Aimer est aussi une bataille avec soi-même pour se libérer de toutes ces pensées malsaines qui nous envahissent à chaque instant, mais cela vaut la peine de se battre pour créer justement ces oasis de paradis où l’on peut s’aimer sans arrière-pensées et réaliser finalement ce pour quoi nous sommes venus au monde.

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Hayat
    Dimanche 28 Février 2016 à 20:28
    Aimer chaque personne comme si c'était la personne qu'on aime le plus au monde ...Cest le secret d'un amour universel et "personnel " à la fois ! C'est aussi le secret d'un amour qui ne meurt pas !
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :