• Ne pas perdre d'occasion!

    « Prenez garde, veillez : car vous ne savez pas quand viendra le moment. » « Ce que je vous dis là, je le dis à tous : Veillez ! » (Mc 13,33.37)

    Oui, je sais que ces deux phrases de l’Evangile de Marc sont souvent utilisées comme une menace, pour faire peur, pour nous aider à éviter des catastrophes. On peut très bien les comprendre dans ce sens-là dans le contexte apocalyptique où Jésus les a prononcées, à quelques heures seulement de sa mort.

    Jésus a eu beau mettre en garde ses disciples, ils vont tout de même rester tout de suite endormis au jardin des Oliviers, à peine terminé le repas pascal. Sommes-nous capables de faire mieux que les disciples ?

    Mais je crois que le contexte dans lequel nous lisons aujourd’hui les paroles de Jésus est tellement différent, maintenant qu’il est ressuscité et qu’il a envoyé l’Esprit sur les apôtres. Sinon il y aurait bien peu d’espoir pour chacun de nous de ne pas nous laisser endormir…

    Heureusement que Jésus nous a montré ensuite que sa logique est tellement imprévisible, tellement au-delà de toutes nos peurs. Il a même été se chercher un apôtre comme Paul parmi ses pires ennemis. Alors pourquoi ce langage ?

    C’est simplement que Jésus veut tout faire pour que nous le rencontrions quand il passe, quand il croise notre chemin tout au long de nos vies, tout au long de chaque journée. Ce n’est pas pour lui qu’il nous encourage à veiller, mais c’est pour nous. Quel dommage qu’il passe juste à côté de nous et que nous ne nous en apercevions même pas !

    Non, depuis que Jésus est ressuscité et monté au ciel, il est en même temps avec nous « jusqu’à la fin du monde » et voilà que nous nous comportons comme s’il était si loin que nous devrions nous arranger tout seuls. Alors qu’il suffit de nous brancher sur lui à chaque instant pour que notre vie soit complètement transformée. C’est seulement cela que Jésus veut nous dire. Veiller dans le sens de ne plus perdre une occasion de le laisser nous remplir de son amour et prendre en mains notre vie, notre chemin vers lui et vers nos frères.

    Car si nous étions vraiment capables de saisir ces occasions, chacune de nos journées serait une aventure à couper le souffle. Nous l’avons expérimenté quelquefois. Alors pourquoi ne pas recommencer chaque jour, au lieu de rester là à nous morfondre et à nous plaindre comme un fils à papa qui se prend pour un orphelin ?

     

     


  • Commentaires

    1
    Hayat Fallah
    Samedi 10 Juin 2017 à 23:11
    Super ! Saisir chaque occasion ...et c'est déjà le paradis !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :