• Ouvrir notre porte étroite

    « Entrez par la porte étroite. Elle est grande, la porte, il est large, le chemin qui conduit à la perdition ; et ils sont nombreux ceux qui s’y engagent. Mais elle est étroite, la porte, il est resserré, le chemin qui conduit à la vie ; et ils sont peu nombreux, ceux qui le trouvent. » (Mt 7, 13-14)

    Pas de panique, s’il vous plaît ! On pourrait vraiment se décourager si l’on prenait ces deux phrases de travers. On pourrait y voir même une menace voilée, une sorte de désir de Dieu de nous empêcher de trouver ce chemin « qui conduit à la vie ». Mais nous savons bien que ce Dieu amour qui s’est incarné en Jésus ne peut pas avoir une pensée pareille, il n’est pas venu donner sa vie pour nous, pour ensuite nous empêcher de goûter à cette vie.

    Alors, arrêtons-nous un instant et regardons en face ce Dieu qui nous aime tellement qu’il fait tout pour nous éviter de prendre le mauvais chemin. Il nous dit simplement que la porte que nous devons prendre est étroite. Il ne nous dit pas qu’on ne peut pas y entrer…

    Je vais prendre deux exemples bien terre à terre pour me faire comprendre. Si on me fait cadeau d’un aspirateur, je peux l’utiliser comme un balai pour pousser la poussière dans un coin de la maison, mais ce ne sera évidemment pas très efficace. Si je comprends que je devrais simplement mettre la fiche électrique dans la prise de courant, tout devient tellement facile. Et pourtant cette prise de courant est minuscule et si étroite, comparée aux dimensions des murs de la maison, mais cela ne me gêne absolument pas.

    C’est la même chose avec la porte « qui conduit à la vie » : il suffit de découvrir où elle se trouve et de décider d’y entrer. Mais le problème c’est quand je ne sais même pas où la prise de courant a été placée, ou bien si tout est noir dans ma pièce et qu’il devient alors presque impossible de la trouver…

    Jésus nous demande ici deux choses toutes simples : décider de passer par la porte étroite, c’est un choix que nous devons faire en pleine conscience et liberté. Puis allumer la lumière dans la maison pour découvrir où a été placée cette porte ou cette prise de courant. Et si la lumière manque, je peux faire appel à mes amis pour m’apporter cette lumière et tout va s’arranger.

    Alors reprenons la lecture et la méditation de l’Evangile. Mettons en pratique ce que nous lisons. Partageons cette vie avec nos frères et sœurs en humanité pour nous illuminer les uns les autres, car il est évidemment plus facile de se tromper quand on est tout seul. Et quand on comprend finalement que c’est aussi le frère qui est notre porte étroite, on se met à l’aimer tellement passionnément. Et on s’aperçoit alors que mille portes étroites s’ouvrent chaque jour devant nous : ce sont les mille visages de Jésus dans nos frères, ce sont les mille paroles de l’Evangile à mettre en pratique. Et si nous ratons quelquefois l’entrée d’une porte, Jésus est toujours là pour nous remettre dans la bonne direction. La vie en nous et autour de nous commence tellement à déborder que nous ne risquons plus jamais de nous perdre. D’autant plus que notre amour grandissant pour les autres nous fait découvrir à chaque instant un peu plus le chemin, en même temps que nous aidons les autres à s’y engager…

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :