• Paradis: rêve ou réalité?

    Je crois qu’un des plus grands problèmes de notre vie, c’est que souvent ne savons plus distinguer entre ce qui est simplement un rêve, une illusion passagère et ce qui est la réalité durable.

    Ou bien, si : la mentalité courante, soi-disant réaliste, que nous entendons s’exprimer le plus souvent autour de nous, va nous convaincre que la vie est bien triste, que les moments de vrai bonheur ne durent pas, que les problèmes et les souffrances sont le lot de tous les hommes et qu’il est inutile de vouloir leur échapper…

    Alors, on finit par se résigner, par se méfier de toute pensée trop optimiste qui voudrait nous cacher la réalité telle qu’elle est, toute crue, comme on dit.

    Eh bien, ce matin, j’ai envie de tout renverser, de repartir à zéro, de crier bien fort que toute cette mentalité courante est aveugle et ne sait justement pas regarder en face la réalité.

    Lorsque j’aime quelqu’un de tout mon cœur et que l’autre me répond en toute réciprocité, lorsqu’ensemble avec un ami, une amie, des amis, nous partageons un grand idéal qui nous change complètement la vie, nous goûtons à des moments de bonheur infini, indicible, que nous ne voudrions plus jamais perdre.

    Mais voilà que peu à peu la peur s’empare de nous : tout cela est trop beau pour être vrai, trop beau pour durer. La vie va bientôt nous réveiller et nous ramener à cette triste réalité dont nous parlions. Et quand on a peur d’une catastrophe, cette panique finit par provoquer toute seule la catastrophe, même si cela aurait été bien possible de l’éviter.

    Alors, rêve ou réalité ? Je pense que nous sommes nés pour nous aimer et vivre le bonheur. On ne dira jamais que nous sommes nés pour souffrir, que nous avons été créés dans le but de nous rendre malheureux…

    La seule solution est d’apprendre à accepter les réalités telles qu’elles nous arrivent, jour après jour et à les faire devenir du combustible à brûler pour notre bonheur, pour notre paradis. Si tout va bien aujourd’hui avec les gens que nous aimons, profitons-en de tout notre cœur, ce n’est pas un rêve éphémère, c’est notre raison même de vivre.

    Mais si aujourd’hui tout semble aller mal, profitons-en de la même façon, car cette souffrance passagère sera aussi du combustible à brûler pour nous unir encore plus avec les autres, pour donner notre vie, pour partager l’essentiel, pour entrer au fond du cœur de l’autre qui souffre et le laisser lui aussi entrer dans notre cœur.

    A la fin tout passe, et il ne restera que ce paradis construit jour après jour dans les joies et dans les souffrances : c’est cela la réalité. Tout le reste ne sont que des occasions momentanées de profiter un peu plus de la vie, des occasions dont nous saurons nous servir pour du positif, ou bien qui nous donneront une leçon si nous n’avons pas su en profiter, mais tout sera finalement matière première pour pénétrer là où la vraie vie a un sens et nous attend…


  • Commentaires

    1
    Hayatfallah@hotmail.
    Jeudi 6 Septembre à 21:23
    D'après moi,les deux derniers paragraphes disent le plus important de notre vie...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :