• Pauvre France!

    On n’a pas encore les résultats officiels du deuxième tour des élections présidentielles françaises, mais ce n’est pas bien difficile de prévoir qu’au soir du 7 mai il n’y aura pas beaucoup de Français très contents.

    Ceux qui espéraient encore voir une France soi-disant toute nouvelle avec Marine Le Pen seront les premiers déçus, car le bon sens de la majorité du peuple aura tout de même évité une telle catastrophe possible. Ceux qui auront voté pour Emmanuel Macron l’auront fait en grande partie comme un « vote utile », comme on dit souvent, ou comme un moindre mal. Beaucoup se seront abstenus. Il n’y aura pas foule de gens très enthousiastes.

    La France va se reconstruire sur les ruines des deux grands partis qui l’ont dirigée depuis tant d’années. Chacun va en tirer probablement un certain nombre de leçons. Beaucoup vont décider de ne plus s’intéresser à la politique…

    Mais je voudrais ici reprendre espoir avec vous. Espoir que le monde peut encore changer tant qu’il n’est pas complètement mort. Je n’ai rien contre l’immense désir de changement de Marine Le Pen ou de Jean-Luc Mélenchon. Il faut avouer que tous les deux ont eu le courage de souligner certaines vérités que d’autres n’osent pas dire, parce qu’ils sont encore trop attachés au système politique et économique régnant.

    Il est étonnant de noter que nos deux politiciens extrêmes se sont retrouvés tout à coup ensemble si proches de la Russie de Vladimir Poutine dont le système n’est évidemment pas le rêve le plus beau qu’on puisse proposer au peuple français…

    Alors que penser ? Nous résigner au fait que nous sommes toujours tellement dépendants de la puissance des Etats-Unis que nous devons renoncer à construire notre propre identité ? Car remplacer le parrainage des Etats-Unis par celui de la Russie ou, bientôt peut-être de la Chine, n’est sans doute pas le meilleur avenir qu’on puisse imaginer.

    Mais ne remarquez-vous pas que les citoyens des Etats-Unis sont eux aussi, pour beaucoup, en pleine crise ? Qui est vraiment heureux en ce moment dans le monde politique sur notre planète ? Pratiquement personne. Car un vieux monde est en train de s’écrouler.

    La première constatation est qu’on ne peut plus rien décider tout seul, car nous sommes tous devenus trop interdépendants. Vouloir sortir de l’Europe, comme nos deux extrêmes y pensaient, n’aurait que retardé la solution de nos problèmes. Mais le véritable défi c’est que les puissances occidentales, Etats-Unis et Europe en tête, commencent à se rendre compte qu’ils ne peuvent pas faire leur propre politique comme autrefois en dominant le reste du monde. Car le reste du monde réagira toujours, en commençant par le terrorisme et l’immigration sauvage qui ne trouveront jamais de solution tant qu’on n’acceptera pas de monter dans la même barque avec tous nos frères et sœurs en humanité.

    Et c’est là qu’on peut rêver d’un nouveau monde possible pour demain. Non pas un monde où l’on va ériger encore d’autres murs pour avoir l’illusion de se débrouiller tout seuls, mais un monde où l’on va multiplier les ponts de solidarité pour résoudre d’abord les problèmes de la faim, de la pauvreté et des ressources naturelles et commencer à renoncer à la logique de la force et des armes.

     

    Je crois que nos politiciens ne savent pas trop quoi faire encore à ce niveau. Mais ce sont les innombrables associations humanitaires qui se battent un peu partout dans le monde pour des idéaux de fraternité, de paix et de justice, qui redonneront peu à peu à la vraie politique son âme et sa dignité. Notre monde politique a en grande partie échoué, mais tout n’est pas encore irrémédiablement gâché. Cherchons donc la lumière là où elle se trouve encore, essayons d’ouvrir un peu plus les yeux et le cœur et je crois que finalement nous ne serons pas déçus !


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Hayat Fallah
    Lundi 1er Mai 2017 à 10:08
    Il me semble que le problème et la solution sont affaire justement d'esprit,de coeur, de regard...avant et à la base de la situation politico -sociale - économique actuelle et à venir ...
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :