• Quand le ciel s'ouvre enfin!

    « Comme tout le peuple se faisait baptiser et que Jésus priait, après avoir été baptisé lui aussi, alors le ciel s’ouvrit. » (Lc 3,21)

    Il y a une petite différence entre le baptême de Jésus en Marc et Matthieu d’une part et en Luc d’autre part. En Marc et Matthieu, à peine Jésus sort de l’eau dans laquelle il vient de se faire baptiser, voilà que le ciel s’ouvre et que le Père et l’Esprit se manifestent pour la première fois. Dans l’Evangile de Luc, Jésus se fait baptiser et c’est au moment où il prie après être sorti de l’eau que le ciel s’ouvre. N’est-ce pas au fond la même chose ? Le baptême est un signe de conversion : l’homme qui se tourne vers Dieu pour sortir enfin de lui-même et vivre définitivement à la lumière de la volonté divine. Et la prière aussi est l’action de se tourner de tout son être vers Dieu et de le laisser entrer en nous.

    Jésus, le Fils du Père, dans sa relation au Père dans l’Esprit, n’est-il pas en Lui-même conversion et prière, n’est-il pas tout entier tourné vers le Père qu’il accueille et qu’il prie de tout son être en se donnant à Lui ? Bien sûr, on le sait, et cela de toute éternité. Mais jusqu’alors cela était caché au regard des hommes. Au début de sa vie publique, lorsque va commencer véritablement la révélation de la Bonne Nouvelle à l’humanité, les Trois ont décidé enfin de se manifester, d’envoyer un signal fort pour qu’au moins les premiers disciples, ses premiers témoins, se mettent à accueillir et à comprendre le cœur du message que Jésus est en train de nous apporter.

    A partir de là, tout va bien sûr être différent pour qui a des yeux pour voir et des oreilles pour entendre. Et nous allons maintenant accompagner Jésus dans cette manifestation publique qui ne fait que commencer. Cela est tellement important pour comprendre Jésus. Mais ce qui peut nous réjouir infiniment, si nous nous arrêtons un seul instant sur cet évènement extraordinaire, c’est que chaque fois maintenant que nous nous tournons vers Dieu pour nous convertir ou pour le prier, voilà en fait que nous donnons au ciel la possibilité de s’ouvrir sur nous, et à travers nous sur toute l’humanité. Jésus est venu pour nous donner la clé du ciel, dès notre vie sur la terre. Si nous en étions un peu plus conscients…


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :