• Recycler le temps

    Les problèmes de l’environnement, la peur d’un changement climatique qui devienne dangereux pour l’humanité, ont eu cela de positif que, un peu partout dans le monde, on porte de plus en plus l’attention sur toutes les matières qui pourraient être recyclées et servir encore, au lieu d’être simplement jetées dans les ordures sans réfléchir parce qu’elles ne nous servent plus pour l’instant.

    Mieux encore, il y a de plus en plus d’artistes qui vont chercher dans les ordures les objets usés par le temps et dont personne ne veut plus et ils en font des œuvres d’art pleines de poésie, d’humour et d’humanité. Comme notre ami Ciro de Loppiano qui fait désormais des expositions dans de nombreux pays avec ses assemblages incroyables où se mêlent le bois, le plastique, le métal ou d’autres matériaux encore dans une harmonie toujours renouvelée.

    Mais tout cela n’est qu’une brève introduction à notre sujet d’aujourd’hui. Je voudrais vous parler du « temps » et trouver avec vous des solutions pour « recycler » le temps perdu, le temps gâché, le temps qui s’écoule dans l’ennui ou l’impatience et dont on attend seulement qu’il s’en aille au plus vite. Et je vais vous demander de me donner vous-mêmes des idées car vous en avez certainement beaucoup.

    Ce qui saute à l’esprit c’est que notre vie est finalement bien courte et voilà qu’on perd parfois la moitié de son temps sans en profiter. Temps définitivement perdu, à jeter dans les oubliettes de notre mémoire, comme on jette une vieille paire de chaussures dans la poubelle ?

    La première idée qui me vient à l’esprit, c’est qu’on apprenne d’abord à mieux profiter de l’instant présent. C’est une découverte qu’ont faite tous les grands hommes qui ont transformé l’histoire. Au lieu de « perdre mon temps » à pleurer sur le passé qui m’a déçu ou à m’angoisser à l’avance en pensant au futur qui me menace, commençons d’abord à « recycler » le passé et le futur en moment présent et nous retrouverons certainement une sérénité que nous avions perdue.

    Mais l’instant présent lui-même est fait d’une foule de moments que nous trainons comme un poids terrible dont nous aimerions tant nous débarrasser. La vie nous est donnée dans le temps et seulement dans le temps, et voilà qu’au lieu de remercier Dieu ou ceux qui nous ont donné cette vie d’une manière ou d’une autre, nous passons à côté de ce trésor sans le regarder ou en le regardant de travers.

    Mais commençons ici par quelques exemples tout simples et vous-mêmes allez en trouver d’autres. Il y a d’abord tous ces moments d’attente insupportable, lorsque quelqu’un n’arrive pas au rendez-vous que nous avions fixé avec lui. Temps inutile, gâché irrémédiablement ? Si je vous raconte qu’il y a quelques mois, j’allais attendre deux amis à l’aéroport et j’apprends au dernier moment que l’avion va avoir deux heures de retard. C’était vraiment ridicule. Surtout qu’en général je m’informe à l’avance si l’avion va atterrir à l’heure, mais ce jour-là je ne l’avais pas fait. Eh bien, au lieu de me plaindre, j’en senti quelque part que ces deux heures allaient être un cadeau-surprise où je pouvais « recréer » le temps. Je me suis assis et je me suis mis à pénétrer par l’esprit dans le cœur de tous ces gens qui attendaient, eux aussi, probablement des amis ou des êtres chers. Combien d’émotions et d’humanité j’ai contemplé ! Combien j’ai trouvé dans toutes ces personnes parfois joyeuses, parfois préoccupées des frères et des sœurs qui m’ont ému !

    Et comme j’ai toujours sur moi des feuilles de papier et un crayon, je me suis mis à écrire, je me suis mis à penser au sens de la vie, j’ai « recyclé » ce temps « perdu » en un océan de créativité, qui m’a d’ailleurs apporté un tas d’idées nouvelles pour les articles de notre blog.

    Et quand mes amis sont arrivés, j’étais tout joyeux pour les recevoir, pas du tout fatigué et inquiet, je crois qu’ils ont été touchés par mon accueil, parce que ce n’était pas moi seulement qui les accueillais, mais toute cette humanité qui avait pénétré en moi en m’enrichissant…

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Hayat
    Mardi 12 Avril 2016 à 10:45
    Merveilleuse expérience simple et profonde !Merci Roland ! Cependant,certains moments présents sont si si durs que c'est quasi héroïque de les vivre "hors de soi" , pour les "recycler "...N'empêche que c possible !
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :