• Un trésor pour toujours

    « Dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète ce champ… Ayant trouvé une perle de grande valeur, il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète la perle. » (Mt 13, 44.46)

    C’est la conclusion de deux des paraboles du Royaume. Quelle « joie » se dégage de l’Evangile de Matthieu quand il nous parle du Royaume ! On en oublie bien vite tous les avertissements terribles qui nous ont effrayés par moments. Le message est tout de même bien clair, malgré les fragilités de l’homme, capable de tout gâcher à chaque instant. Mais ce serait sans compter sur la puissance de miséricorde du Royaume.

    Ici, on ne parle plus du grain de blé qui tombe en terre et qui risque d’être mangé par les oiseaux, étouffé par les épines ou desséché par le soleil trop fort. Cette fois-ci on parle d’un trésor caché dans le champ et d’une perle de grande valeur et on n’imagine même pas la moindre possibilité que ce trésor et cette perle puissent soudain être dénaturés et perdre de leur valeur.

    Le Royaume que Dieu nous donne, ou dans lequel il nous fait rentrer, est un cadeau définitif qui n’a pas de prix. Tout ce que nous avons accumulé de richesses, au cours de toute une vie, ne vaut tout à coup plus rien devant de tels trésors. Cela vaut vraiment la peine de tout donner ou de tout vendre, de se débarrasser de tous nos biens de ce jour, pour leur préférer le Royaume de Dieu qui est descendu parmi nous.

    Quand on nous présente le Royaume avec une telle conviction, je crois que l’on doit s’arrêter un moment, si on ne l’a pas déjà fait auparavant, et faire simplement quelques calculs. Qui suis-je ? Quelle valeur Dieu me donne ? Quelle est la valeur de Dieu et de son Royaume ? Comment peut-il avoir pensé à moi et à nous avec une telle générosité ? Mais alors me reste-t-il un instant à perdre jusqu’à la fin de ma vie, si j’ai vraiment trouvé mon trésor ? La conclusion est claire et limpide et la vie ne sera certainement plus jamais comme avant, une fois que l’on a fait sérieusement de tels calculs. Et nous n’aurons plus jamais l’envie de revenir en arrière, de choisir des trésors éphémères et périssables quand nous avons Dieu tellement abondamment de notre côté…

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :