• Vrai ou virtuel?

    Je suis un peu surpris ces temps-ci d’entendre souvent des discussions sur le monde d’internet, le web, comme on dit, les réseaux sociaux comme Facebook ou twitter… Et je vois surtout qu’on oppose en général la vie concrète quotidienne avec ses relations de travail, de famille, d’amitié concrète, mais aussi de conflits à résoudre, qui serait le « réel », au monde d’internet qui serait seulement « virtuel », ce qui veut dire pratiquement faux et trompeur.

    Eh bien, je voudrais m’élever contre ce jugement qui me semble un peu hâtif. J’avoue que j’ai mis du temps à me laisser convaincre de me lancer dans Facebook. Depuis que je l’ai fait, il y a maintenant plus de deux ans, ma vie y a gagné en beaucoup de contacts qui auraient été impossibles autrement. Alors je devrais avoir la conscience embarrassée parce que je perds mon temps dans des relations qui sont seulement virtuelles ?

    Je crois qu’on doit ici bien se comprendre. Internet est simplement un instrument, comme le téléphone est un instrument, ou bien l’argent, ou bien la télévision, l’électricité, le feu et l’eau eux-mêmes. Un instrument peut donner la vie et peut la détruire. Il faut donc d’abord être conscient du but qu’on s’est fixé quand on l’utilise et être ensuite cohérent avec ce but.

    Je sais qu’avec Facebook, on risque de vivre dans des apparences trompeuses. On peut y cacher la vérité, les sentiments réels qui nous traversent. Mais n’était-ce pas la même chose à l’époque où le seul moyen de communiquer d’un pays à l’autre était de s’écrire des lettres qu’on envoyait ensuite par diligence ou par bateau ? Et au téléphone, je ne peux pas non plus cacher la vérité ? Et lorsque je me trouve physiquement avec quelqu’un, n’ai-je pas mille moyens de jouer la comédie et de lui montrer un monde qui en réalité n’est pas le mien ?

    Je crois que le problème n’est pas dans internet ou d’autres moyens de communication. Le problème est toujours et seulement dans le cœur de l’homme. Si je suis sincère avec mes amis, si je leur dis en face le fond de ce que j’ai dans mon cœur, pourquoi changerais-je une fois sur les réseaux sociaux ? Le monde est réel lorsqu’il est réel dans mon cœur et dans mon esprit. Mon amitié est réelle lorsque je m’implique de tout mon être dans mes relations. Mais je peux aussi bien côtoyer des gens physiquement à longueur de journée et faire seulement « du cinéma » parce que j’ai peur d’être transparent avec les gens.

     

    A moi donc de décider si mon monde est réel ou virtuel. Le reste est secondaire. Je sais bien, encore une fois, qu’une page de blog ne peut pas tout dire. Je sais qu’il est dangereux pour un enfant ou un adolescent de s’enfermer des heures entières dans sa chambre au lieu de sortir avec ses amis dans le monde réel. Mais ce qui comptera en fin de compte c’est si cet enfant ou cet adolescent apprend à être vrai avec les autres ou avec lui-même, dans la vie de tous les jours, comme sur les réseaux sociaux.


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Hayat Fallah
    Vendredi 1er Septembre à 19:53
    Tu as tt dit !!!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :