• Eviter les conflits inutiles

    « ‘Ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui rend l’homme impur. Mais ce qui sort de la bouche, voilà ce qui rend l’homme impur.’ Alors les disciples s’avancèrent et lui dirent : ‘Sais-tu que les pharisiens ont été scandalisés en entendant cette parole ?’… ‘Laissez-les dire : ce sont des guides aveugles pour des aveugles. Si un aveugle guide un aveugle, ils tomberont tous les deux dans un trou.’ » (Mc 15, 11-12. 14)

    Il y aurait beaucoup à dire sur ces quelques phrases et, encore une fois, sur le conflit entre Jésus et les pharisiens, mais je vais ici m’arrêter sur une simple phrase : « Laissez-les dire. » Cela pourrait paraître contradictoire. Jésus dénonce pourtant bien clairement les pharisiens dans beaucoup de ses discours et, à ce moment-là, il ne les laisse pas dire.

    Mais Jésus n’est pas comme nous. Nous qui voulons détruire nos adversaires jusqu’au bout, qui voulons même nous venger, gagner la bataille. Jésus n’a pas de temps à perdre à tomber si bas. Il a expliqué ce qu’il devait clarifier. Il a montré aux disciples la voie de la pureté véritable qui est celle du cœur. Il ne va pas s’acharner maintenant sur ceux qui refusent de comprendre. Son premier but est toujours positif : construire la famille des enfants du Royaume, ceux qui acceptent de se laisser conduire enfin par l’Esprit de Dieu. C’est là que va tout son temps, sa passion, son effort.

    Combien de fois les chrétiens ont perdu de temps à vouloir vaincre leurs adversaires et ils sont tombés dans le piège de conflits sans fin, au lieu de construire toujours plus le positif avec ceux qui étaient prêts à le faire. Le message de Jésus est d’abord fait pour attirer vers le haut, pour changer notre regard, pour faire respirer, pour voir les personnes, les évènements et les choses comme Dieu les voit. Inutile de se déchaîner contre nos « ennemis » : la vérité ressortira toute seule et les erreurs et les déviations tomberont d’elles-mêmes comme deux aveugles qui s’entraînent dans un précipice. Puis Jésus attendra en fait le bon moment pour repêcher ces aveugles quand ils seront prêts, comme il fera avec Paul sur le chemin de Damas. La vie devient plus simple quand on essaye de se laisser pénétrer par le regard de Dieu.

     


  • Commentaires

    1
    hayat fallah
    Dimanche 1er Mars à 14:19
    Dénoncer sans pour autant s'acharner jusqu'à détruire...aussi bien dans son cœur qu'exterieurement, dans la vie pratique...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :