• Le repos de Dieu

    « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. » (Mt 11,28)

    Mais est-ce qu’il se moque de nous, Jésus ? Est-ce qu’il s’est reposé lui-même au milieu des hommes, à courir de Nazareth à Capharnaüm ou à Jérusalem, avec tellement de difficultés et d’incompréhensions de toutes sortes qui l’ont mené jusqu’à la mort sur la croix ? C’est cela le repos qu’il nous propose ?

    La première chose qui devrait nous toucher, c’est qu’encore une fois Jésus ne nous parle pas d’en haut avec je ne sais quelle supériorité de sa puissance divine. Jésus a pris sur lui notre fardeau et il s’est même laissé écraser jusqu’au bout par ce fardeau. C’est cela qu’il nous invite maintenant à comprendre. Dieu ne nous guérira et ne nous soulagera jamais du dehors, comme un magicien qui jouerait avec nos vies pour assouvir les caprices de sa toute-puissance. Dieu nous a donné sa vie et il continuera à nous la donner pour l’éternité. Il est passé par notre vie, notre fardeau, nos croix et nos souffrances, nos maladies et même notre mort, pour prendre tout cela avec lui et changer le sens de l’histoire des hommes.

    Dieu ne peut pas nous enlever maintenant à notre destin, mais il peut faire entrer en nous sa vie divine de Ressuscité qui a vaincu la mort et la souffrance, en nous donnant d’abord le repos intérieur de la paix de l’âme, avant de nous donner le repos en Lui ensuite pour toujours. Le repos sur cette terre ne sera donc pas l’absence de problèmes ou de souffrance, mais la joie du Ressuscité en nous et parmi nous. Et là Jésus ne peut pas nous tromper. Tout ce qu’il a promis dans l’Evangile peut se réaliser, pourvu que nous nous laissions pénétrer justement par son « repos » au milieu des tourments et de la tempête. Ce sera notre défi jusqu’à la fin de nos jours. Mais Jésus ne parle jamais en l’air, par je ne sais quelle démagogie. Il veut vraiment nous donner son « repos » : à nous de le chercher et de le goûter, en commençant par être nous-mêmes un véritable repos pour les frères et sœurs en humanité que nous côtoyons du matin jusqu’au soir. Être le repos de Dieu pour les autres et son repos nous arrivera au centuple chaque jour un peu plus…

     


  • Commentaires

    1
    Hayat
    Vendredi 25 Octobre à 11:35
    Être le repos de Dieu pour les autres !!!! Oui oui oui !!! Sinon qu'est ce que nous faisons sur cette terre ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :