• "Regarder toutes les fleurs"

    Comme deuxième article de notre rubrique je voudrais citer un passage de « Chiara Lubich », encore trop peu connu, qui a vraiment de quoi nous faire réfléchir, une vision de l’homme et de la relation entre l’homme et Dieu qui peut être une véritable révolution.
    « Les fidèles, qui tendent à la perfection, cherchent en général à s’unir à Dieu présent dans leur cœur.
    Comme dans un grand jardin fleuri, ils regardent et admirent une seule fleur. Ils la regardent avec amour, dans sa totalité et dans tous ses détails, mais ne regardent pas tant les autres.
    A cause de la spiritualité collective qu’il nous a donnée, Dieu nous demande de regarder toutes les fleurs, car il se trouve en chacune d’elles. Ainsi, en les observant toutes, nous l’aimons davantage que chacune des fleurs. » (« Voyage trinitaire » Nouvelle Cité 1996, p. 35)
    Je suis choqué ces temps-ci par les nouvelles attaques en France contre tout ce qui est religieux. Sous prétexte que certaines actions terroristes et criminelles ont été commises au nom de la religion, nos amis « laïques » voudraient réduire définitivement toute activité religieuse à la simple sphère privée en pensant ainsi éliminer définitivement tout danger provoqué par le fanatisme religieux. Je suis en train de préparer un article un peu fort sur ce sujet et je n’en parlerai pas ici directement, mais je vous demanderais de garder tout de même bien présent à l’esprit ce défi pour la suite de mon commentaire à Chiara.
    Je crois que le temps est venu de nous rendre compte, nous chrétiens, qu’au cours des siècles nous nous sommes bien éloignés du message de base de l’Evangile et que nous l’avons peut-être même trahi. Paroles fortes et injustes lorsqu’on pense à tous ces frères et sœurs qui ont illuminé les siècles de l’Eglise et qui nous ont conduits jusque là ? C’est évident. Mais n’est-ce pas vrai aussi que nous avons trop souvent fait de notre religion chrétienne un refuge égoïste ou essayer de nous sauver au moins nous-mêmes et de garder la paix quand tout le monde autour de nous semblait aller à la dérive ?
    Combien de fois sommes-nous allés à l’Eglise ou avons-nous prié au fond de notre cœur pour demander à Dieu de nous guérir, de résoudre nos petits ou grands problèmes personnels, de sauver notre famille ou notre pays, de nous faire sortir de nos souffrances, comme on va à la pharmacie prendre un médicament pour telle ou telle maladie qui vient de nous frapper. C’est naturel, si nous sentons que Dieu nous aime et veut notre bien. Mais notre relation à lui s’arrêterait-elle là ?
    Voilà que Chiara dans son « paradis » dont nous voulons trouver aujourd’hui le reflet, a fait la découverte fulgurante que ce Dieu qu’elle aime se trouve aussi bien dans l’autre qu’en nous-mêmes. Et si je sens l’appel à chercher Dieu du matin au soir pour le rencontrer voilà que, tout à coup, je peux le rencontrer partout, à l’Eglise certainement, mais aussi au travail, dans la rue, au supermarché, au stade, au théâtre, à l’hôpital, à la télévision. Ce Dieu sera peut-être bien caché, recouvert de poussière ou d’un voile plus ou moins opaque, mais je sais soudain qu’il est là devant moi, près de moi, avec moi... Et ma vie va changer, elle ne sera plus jamais comme avant.
    Alors Dieu dans ma vie privée seulement? Ce serait mieux d’être athée, d’être un de ces hommes riches en humanité qui parcourent le monde pour défendre la justice, pour éliminer la faim et la pauvreté, pour résoudre les guerres ou les conflits de toutes sortes et qui croient en l’homme simplement, cet homme qu’ils trouvent en chaque personne qu’ils rencontrent et qu’ils essayent de servir de tous leur cœur, « médecins sans frontières » « croix rouge internationale », chacun en connaît des dizaines et des centaines de ces organisations qui font espérer encore en un avenir possible pour l’homme de demain.
    Pour que la mentalité courante qui envahit de plus en plus nos pays occidentaux en soit arrivée à cette vision complètement folle de la présence religieuse dans le monde, il faut tout de même avoir l’honnêteté de réfléchir et de se demander si nous ne devons pas faire un changement radical dans notre culture chrétienne. Provocation sans doute ? Ce n’est que le début de cette rubrique qui voudrait contribuer à créer une vision un peu nouvelle des problèmes qui secouent notre société. Merci aussi de réagir et d’exprimer vos critiques, vos doutes ou vos désirs. Cet article aura une suite...

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Hayat
    Jeudi 12 Mars 2015 à 08:35
    J'espère bien qu'il y aura une suite !je suis tout à fait d'accord avec chaque mot ...j'aimerais comprendre comment nous devrions ,nous en orient, changer notre mentalité chrétienne et même religieuse au sens large du terme ! Ya matière à reflexion ....
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Jeudi 12 Mars 2015 à 11:21

    Ce n'est pas seulement en Orient qu'il faut changer de mentalité, pas de complexe à avoir: je crois qu'en Occident on est encore plus tenté par faire de la relation à Dieu une affaire trop personnelle!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :