• Sortir du tunnel

    La vie de chacun d’entre nous est comme un long chemin vers la lumière, un chemin parsemé d’obstacles de toutes sortes qui donnent encore plus de force à cette lumière chaque fois qu’on y arrive. Mais si la lumière est souvent cachée par les difficultés qui s’accumulent, par les ombres qui nous enveloppent, elle disparait aussi, souvent, dans des tunnels plus ou moins longs et qui nous semblent interminables.

    Il faut se rappeler, quand on est au cœur du tunnel, que dans la vie il y a toujours des solutions. Sinon ce ne serait plus la vie, mais déjà la mort. Il y a toujours une sortie ou même plusieurs sorties du tunnel. Ou mieux encore, il existe la possibilité de transformer notre tunnel en un paradis miraculeux qui est, là aussi, un des secrets de la vie. Comme la force de ces handicapés dont le handicap ne pourra plus jamais guérir et qui sont parvenus tout de même au cœur d’un bonheur apparemment impossible à imaginer pour eux : et chacun de nous connait des exemples de ces miraculés qui rappellent à l’humanité le sens véritable de la vie et de la souffrance.

    Mais comment sortir du tunnel ? La première chose à faire est de se dire qu’on en sortira difficilement tout seul. Il faut se mettre en cordée pour parvenir à la lumière. Notre vie n’est pas faite pour se débrouiller chacun tout seul dans son coin, même si chacun doit bien sûr faire toute sa part, car l’autre ne peut pas non plus tout faire pour moi.

    Mais c’est tellement important d’être en cordée avec des amis, des frères ou des sœurs en humanité qui ont déjà un pied dans la lumière et qui peuvent guider nos pas… comme nous le ferons à notre tour lorsqu’ils seront, eux, dans le tunnel et nous dans la lumière ! Quelle responsabilité réciproque !

    Les moments de bonheur les plus intenses que j’ai connus au cours de ma vie, ont été lorsqu’un ange sur mon chemin m’a ouvert tout à coup la porte qui allait me faire sortir du tunnel, ou lorsque c’est moi qui ai pu à mon tour conduire quelqu’un vers une lumière qu’il n’arrivait même plus à imaginer.

     

    Mais attention seulement à ne pas tout gâcher au moment de sortir. On est parfois tellement impatient de sortir du noir qu’on sort n’importe comment en écrasant tout au passage, en s’écorchant aux parois du tunnel sans attendre sagement de faire tranquillement les derniers pas vers la délivrance. La patience et l’amour seront toujours les meilleurs ingrédients pour s’en sortir. Car il faut respecter le temps et l’espace qui semblent nous limiter mais qui sont finalement le cadre idéal pour que la lumière brille au bon moment et là où il faut, sans se disperser à nouveau !


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Marie
    Mercredi 14 Juin à 08:09
    Il faut bien sur s entraider les uns les autres . Mais aussi prier car la priere est un grand support dans le tunnel. Elle nous rend plus fort .
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :