• A la source du don

    « Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. » (Mt 10,8)

    Comme elle est pleine de sagesse, cette petite phrase ! Elle nous ramène de nouveau au secret de l’amour : accueillir et donner. Car il est évident que nous ne pouvons pas donner si nous n’avons pas d’abord reçu. Et pour recevoir il faut accueillir de tout son cœur le don de l’autre. Et quand on a reçu ce don qui nous est arrivé gratuitement, c’est là que nous avons la liberté et la responsabilité de continuer la chaîne de l’amour en donnant à notre tour ce trésor ou au contraire d’arrêter cette circulation de l’amour en mettant de côté pour nous ce trésor et en essayant de l’enfermer égoïstement dans nos possessions. C’est là toute la différence entre une relation divine et une relation humaine qui est continuellement tentée de se replier sur elle-même…

    Mais que veut dire en fait donner gratuitement ce cadeau reçu ? Cela veut dire simplement le remettre tout de suite en circulation pour en faire profiter les autres comme nous-mêmes en avons déjà profité. Mais surtout le donner sans même attendre un remerciement. Car attendre un remerciement serait déjà vouloir posséder la réponse de l’autre, l’empêcher d’être libre de nous répondre comme il voudra et quand il voudra. Et pourquoi cette gratuité ? Parce qu’en donnant gratuitement nous devenons tout à coup comme Dieu qui ne donne pas pour recevoir ensuite, mais qui donne pour la joie de donner, pour l’amour du don et en même temps par amour pour celui à qui il donne.

    C’est finalement l’expérience d’être Dieu, d’être comme Dieu, qui ne sait jamais faire autre chose que de donner sa vie jusqu’au bout. Car il serait sinon un Dieu à moitié, un Dieu impur, un Dieu qui se laisserait conditionner par la réponse positive ou négative de l’autre. Alors que Dieu est incapable d’être autre chose que Dieu, Dieu ne peut pas faire autre chose que de nous accueillir de tout son cœur et de se donner à nous entièrement, sans réserve et sans autre intérêt que notre intérêt à nous.

    Jésus ne nous demande pas de donner pour je ne sais quel commandement moral auquel nous devrions obéir, mais pour nous faire ressentir au fond de notre cœur la liberté inouïe de donner sa vie pour la joie de la donner, pour la joie de rendre libres à son tour les autres comme nous-mêmes avons commencé à être libres…

                                        


  • Commentaires

    1
    Hayat
    Lundi 9 Septembre à 23:35
    Donner gratuitement... Ce n'est pas si simple même si on en a fait notre ideal de vie... Mais ça s'apprend et on finit par remarquer rapidement qd notre amour n'est pas gratuit....
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :